Adresse : 2 Rue des Frères Floch
29530 Plonévez du Faou
contact@utlcentrefinistere.bzh
Téléphone : 07 69 36 58 73

✳️Les femmes de Présidents

Description

Conférence présentée par Frédéric MALLÉGOL, professeur agrégé.


De Tante Yvonne à Brigitte Macron, l’histoire parallèle des épouses des présidents de la Ve République fascine et intrigue.
Qui sont ces femmes ? Quels sont leurs rôles? Quelle relation entretiennent-elles avec le pouvoir de leur époux ? De quelle liberté jouissent-elles ?
Depuis 2017, un statut officiel du conjoint du chef de l’État tente de clarifier les prérogatives de la Première Dame.
En outre, le parcours de ces femmes n’est-il pas le miroir déformant des évolutions de notre société ?
Nous nous interrogerons , aussi,à travers leur parcours sur les mutations de la condition féminine, la médiatisation de de leur rôle et de leur vie privée.

 

Après la conférence de Frédéric Mallégol...

Frédéric MALLEGOL nous a fait découvrir, ou du moins mieux connaître la vie de ces femmes, épouses ou compagnes de Présidents qui vivent généralement à l’ombre de leur époux.

Après quelques incursions dans les IIIème et IVème Républiques, peu intéressantes sur le sujet, tant les "femmes de présidents" étaient inexistantes à ces époques, le conférencier s'est surtout étendu sur la période de la Vème République. Cela tombait bien : c'est celle que nos adhérents ont vécue !  Mais c'est aussi celle qui a joué un rôle majeur en terme de communication avec, en particulier, l'arrivée de la télévision : l'image animée a envahi les foyers et les femmes de présidents sont devenues d'un coup une réalité.

Elles ont le plus souvent un rôle complexe en vivant «les charmes discrets de la bourgeoisie» mais dans un monde politique monopolisé par les hommes.

La société a évolué : les mœurs ont changé et la vie en général, également . Alors, même dans le domaine officiel, des changements ont eu lieu ! Et comme les médias étalent rapidement ces changements, le Président se doit, par exemple, de montrer une famille exemplaire !

Lors d’un voyage aux USA, le Président Kennedy a nommé Madame Yvonne de Gaulle « La Première DAME » sur le modèle américain de « La First Lady », Jackie Kennedy. Et le nom est resté ! c’est toujours le titre donné à « la femme du Président ».

Ces femmes de présidents ont des rôles de représentation. Elles organisent et supervisent les réceptions officielles : chefs d’États étrangers, artistes, sportifs etc…

Mais leur rôle n’est pas seulement d’organiser des réceptions. Certaines ont aménagé des pièces de l’Élysée d’une autre façon pour les rendre plus « pratiques à vivre », d’autres ont changé la décoration, comme par exemple, madame Pompidou.

Elles s'impliquent, souvent de manière exemplaire, dans des actions et des œuvres sociales. Des exemples seraient trop longs à énumérer. Citons simplement Madame Yvonne de Gaulle, tellement discrète, presque même effacée. Souvent aux côtés de son mari, elle a été très active, en privé, pour soutenir l’usage de la pilule… Madame Danièle Mitterrand a créé la fondation « France-Liberté » qui a eu un grand retentissement et qui a encore des actions dans d’autres pays. On se souvient aussi des opérations "pièces jaunes" sous le patronage de Madame Chirac.

Ces « Femmes de Présidents » sont en prise directe avec la Presse en général, parfois même avec la presse à scandale. Cette position, ce statut ont pour conséquence, pour elles, d'être toujours en point de mire ...

En conclusion, certains Présidents ont essayé de placer leur épouse bien en vue en leur attribuant un rôle plus important, lors des invitations d’autres chefs d’États par exemple, de leur créer des missions. Mais tout est encore à faire, pour en finir avec les « femmes de » potiches  ! Une émancipation progressive est encore à faire !

Détail
Thème
Divers
Conférencier
Frédéric MALLÉGOL
Prix
Gratuit pour les adhérents
Date
22/02/2022 14h00
Lieu
Châteauneuf du Faou - Complexe Ar Sterenn
Durée
02h00
Nombre de place
150